Nostalgie.

Connais-tu mon beau village?

Connais-tu mon beau village,
Qui se mire au clair ruisseau?
Encadré dans le feuillage,
On dirait un nid d’oiseau
Ma maison parmi l’ombrage,
Me sourit comme un berceau,
Connais-tu mon beau village,
Qui se mire au clair du ruisseau?

Loin du bruit de la grand’ville,
A l’abri du vieux clocher,
Je cultive un champ fertile,
Un jardin près d’un verger,
Sans regret ni voeux stérile
Mon bonheur vient s’y cacher,
Loin du bruit de la grand’ville,
A l’abri du vieux clocher.

Quand ta voix,cloche argentine,
Retentit dans nos vallons,
Appelant sur la colline,
Les bergers et leurs moutons,
Moi,joyeux je m’achemine,
En chantant vers les sillons,
Quand ta voix,cloche argentine,
Retentit dans nos vallons.

Sous ton ciel,ô ma patrie
Mon village est le plus beau!
Plein de lui,l’âme attendrie,
Je le vois dans ton drapeau,
Et je veux qu’il me sourie
Dans mes fils jusqu’au tombeau!
Sous le ciel de ma patrie
Mon village est le plus beau!

ANDRE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: